La zone de carrière de SCANTOGO constitue pour les chercheurs scientifiques et des communautés locales un lieu sûr pour la protection et la gestion de la biodiversité. Il y a de cela trois ans que SCANTOGO a démarré son activité d’exploitation du gisement de calcaire de Sika-Kondji dans le cadre de la production du clinker matière de base pour la fabrication du ciment. Déjà 10 hectares qui sont en fin d’exploitation ont été restaurés et reboisés de 2016 à 2017. La réhabilitation de la zone en fin d’exploitation est un processus systématique à SCANTOGO afin de redonner à la nature son écosystème. L’approche écosystémique adoptée par la société donne l’opportunité à cette zone d’être un site pour la recherche scientifique à travers le concours internationale Quarry Life Award dont le dépôt final des idées de projet est fixé au 20 novembre 2017 suivant un canevas qui se trouve sur le site www.quarrylifeaward.tg.

En effet, la recherche suivant les deux composantes, i) recherche pour le monde scientifique et des ONG et ii) initiatives communautaires, donne toute une facilité aux différents acteurs d’apporter leurs savoir-faire et innovations en matière de conciliation entre biodiversité et le bien-être de la population dans une perspective de durabilité.

Cela reste une première au Togo pour une société minière qui consacre un budget pour encourager la recherche dans une carrière. Ce qui démontre toute une volonté de transparence en matière du respect de l’environnement et des réglementations nationales.

Reste à voir si les autres acteurs qui demandent aux entreprises extractives la prise en compte des ODD dans leur démarche de gestion de leurs sociétés vont faire leur part. La démarche au niveau du Groupe HeidelbergCement dont fait partie SCANTOGO ne se limite pas uniquement à donner des prix aux lauréats, mais surtout et surtout d’être la tête de locomotive pour la sauvegarde de notre environnement qui met gratuitement des ressources naturelles à la disposition de toute l’humanité.

Protéger notre environnement est une responsabilité de tout un chacun de nous. Alors, communautés locales et le monde scientifique mettez tous en valeur vos idées. La nature seule sera la plus gagnante.